18 octobre 2017

Exposition : de terre et de pierre…

Cette exposition de la SHAARL  « De terre et de pierre » se tiendra :
du 29 mars au 6 avril 2014, à l’Espace du Sapeur, à LURE.
Les géologues avertis ou en herbe pourront remonter l’échelle géologique du Trias inférieur au Jurassique moyen en admirant des  échantillons de poudingue, grès vosgien ou rhétien, calcaires à Gryphées ou à encrines, granit, roches volcaniques mais aussi argile, marne, etc.

En étudiant au départ la carte géologique de Nicolas Théobald, les visiteurs arpenteront les chemins de ces différentes roches et situeront leur origine grâce à des photos de carrières, ballastières, sablières, gypsières  ou sites d’extractions naturels.
Chacun découvrira aussi l’intérêt de cette richesse naturelle de notre sol à travers les multiples utilisations faites par les hommes dans leur vie quotidienne : constructions de  maisons, murs, ponts, fontaines et fabrication de stèles, vaisselle, bornes, boulets… Celles-ci  seront évoquées dans des ateliers, diaporamas, photos, objets exposés…
Réservez dès à présent cette curieuse et riche balade géologique en salle proposée par la SHAARL (Société d’Histoire et d’Archéologie de l’Arrondissement de Lure) au printemps 2014 !

Entrée libre. Ouverture au public : tous les après-midi de 14h00 à 18h00.

 Visites commentées les samedis 29 mars et 5 avril, à 15h00, par Jean-Marie Chanson.

La ville de Lure à la veille de la première guerre mondiale…

« Ce foyer de démagogie, d’extrême radicalisme, d’impiété, d’utopisme. »
Ainsi le préfet présente-t-il la ville de Lure, au début du XXe siècle, de manière réductrice.
La ville de Lure compte alors 5 900 habitants à la veille de la 1ère guerre mondiale. La cité luronne sort de sa léthargie grâce à la venue après 1871 d’industriels fuyant l’Alsace germanisée, qui ont transféré leur établissement dans la ville peu éloignée alors de la frontière.
De ces installations découlent une hausse de la population et un développement tant commercial qu’administratif. Naissent à Lure les premiers syndicats et les premières cellules socialistes du département.

Cette exposition montrera le quotidien d’une petite sous-préfecture, ville de garnison depuis peu, encore rurale, à la veille de la première guerre mondiale.
Elle se place dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre. Pour Lure, il s’agit du point de départ des animations qui se dérouleront durant la commémoration (2014-2019).

 Exposition : Salle COTIN – Entrée gratuite

Du 1er au 9 mars 2014 de 14h00 à 18h00

 

Rencontres Transvosgiennes…

L’histoire locale serait bien étroite si elle n’était que villageoise ; la SHAARL s’est toujours montrée attentive à ne pas borner son horizon, à nouer des relations avec les sociétés voisines. Pour exemple, les rencontres entre les trois versants du massif vosgien (Alsace, Lorraine et Franche Comté), qui existent depuis plus de vingt ans et auxquelles ont souvent participé des adhérents de la SHAARL. Ces rendez-vous donnent lieu aussi à de passionnants comptes-rendus, publiés régulièrement dans « Dialogues transvosgiens« , qui deviennent, en avril 2011, « Rencontres Transvosgiennes« . Les 23e Rencontres d’Histoire des Vosges ont eu lieu cette année à Luxeuil (samedi 19 octobre 2013) et avaient pour thème : 2000 ans d’archéologie dans les Vosges. C’est l’occasion de découvrir la page du site Rencontres Transvosgiennes, ainsi que le programme de  la journée luxovienne.